La confiance en soi est capitale. Elle est aussi  fragile. Un échec professionnel, une rupture amoureuse ou encore un traumatisme sont des événements qui peuvent l’affecter profondément.  C’est pourquoi il faut l’entretenir au quotidien.  D’ailleurs ce n’est pas hasard si je démarre mon article avec la photo d’une sportive. Car, pour moi, la confiance en soi est comme un muscle. On ne la renforce pas d’un seul coup mais progressivement, au fil du temps et des expériences. Sans plus tarder, voici  mes 5 pistes pour avoir plus d’assurance!

1.Se respecter

Comment peut-on avoir une bonne estime de soi si l’on accepte tout et n’importe quoi? Pour imposer le respect, il faut soi-même se témoigner du respect. Et cela passe par deux choses :

-Poser des limites à ton entourage. Avant de répondre positivement à une requête, vérifie si celle-ci ne met pas en danger ton bien-être, tes valeurs ou ta confiance en toi. L’idée c’est d’apprendre à dire non  sans trop te justifier mais en y mettant les formes.

-Cesser de faire des choses “pour faire plaisir”.  Attention, je ne dis pas qu’il ne faut plus faire plaisir. Je dis plutôt  que si l’on fait quelque chose pour faire plaisir, il faut que cela nous fasse plaisir également.  A chaque fois que tu t’apprêtes à faire quelque chose pour être gentil, demande-toi si le coeur y est vraiment. Cela t’évitera pas mal de déconvenues.

2. Accepter le rejet

Comme dit l’adage, “on ne peut pas plaire à tout le monde”. C’est la vie. On a tous déjà  été snobé, eu un chagrin d’amour,  loupé un entretien d’embauche. Et on n’en est pas mort ! Mais quand on manque de confiance en soi, c’est le naufrage du Titanic.

  • Si elle ne m’a pas invitée, c’est que je ne suis pas intéressante
  • S’ils n’ont pas signé, c’est que mon projet n’est pas innovant
  • Si j’ai raté l’entretien, c’est que je n’ai pas le profil pour le poste
  • S’il m’a quittée, c’est que je ne le méritais pas

Je m’arrête là car la liste peut être longue!

Pour stopper cette escalade des pensées dévalorisantes et négatives, il faut remettre les choses dans leur contexte et faire preuve d’objectivité. L’idée n’est pas de se bercer d’illusions mais d’adopter une autre perspective en s’appuyant, à chaque fois que c’est possible, sur des faits. Tu as raté un entretien d’embauche ? Essaye d’interroger le recruteur afin d’en savoir plus ! Tu aimerais sympathiser avec quelqu’un qui n’a l’air de te remarquer? Pourquoi ne pas faire le premier pas ? Avant d’imaginer le pire et de te faire ton petit film négatif, accorde toujours à l’autre  le bénéfice du doute.  Bien évidemment, certaines personnes ne t’apprécieront pas.  De même, tu ne feras pas toujours bonne impression. Il faut accepter l’idée de ne pas faire l’unanimité sans te rendre malade pour autant.

3. S’entourer de personnes bienveillantes

5 pistes pour booster sa confiance en soi

Accepter le rejet, cela signifie aussi ne pas quémander l’amour ni l’amitié. Par contre, s’appuyer sur un entourage bienveillant, c’est une bonne façon de booster sa confiance en soi.  Qu’il s’agisse de ta famille, tes amis, tes collègues ou tes voisins. Peu importe ! A chaque fois que tu te retrouves avec des personnes qui t’aiment pour ce qui es vraiment, prends tout le positif qu’elles ont à t’apporter. De ton côté, réjouis-toi de leurs succès et soutiens-les en retour. Tu verras, c’est un cercle vertueux. En chouchoutant les personnes qui t’aiment sincèrement, tu crées la joie et l’espoir.

4. Célébrer ses succès

5 pistes pour booster sa confiance en soi

Célébrer tes succès c’est une manière d’immortaliser tout ce qui t’arrive de bien. Et ça te donnera l’envie d’aller plus loin dans tes projets. Tu viens de décrocher un gros contrat.  Pourquoi ne pas “faire péter le champagne”? Tu as créé un site web afin de promouvoir ton activité ? Récompense-toi en te faisant un cadeau ! Autre astuce, pour garder une trace de tes victoires, procure-toi un répertoire alphabétique. Et à chaque fois qu’il t’arrive quelque chose de positif, note-le à la lettre correspondante. Par exemple, si tu as surmonté une peur que tu avais depuis longtemps, tu la noteras dans P (P comme Peur) en précisant la date de l’événement. Ainsi, lorsque tu auras un petit de coup de mou, tu pourras relire toutes ces victoires et retrouver “la flamme”.

5. Passer à l’action

5 pistes pour booster sa confiance en soi

Maintenant il faut passer à l’action. Car plus tu agiras, plus tu augmenteras tes chances de réussir et donc de booster ta confiance en toi.  Pour agir, il lutter contre le perfectionnisme. Peu importe ce que tu souhaites faire, lance-toi dès à présent avec les moyens dont tu disposes. J’ai remarqué que lorsqu’on a peur de faire quelque chose, on trouve pas mal d’excuses pour ne pas passer à l’action. Il faut parvenir à faire taire son mental pour laisser plus de place à sa petite voix.

Pour te mettre en condition, je te conseille de te lancer  régulièrement des défis  afin de sortir progressivement de ta zone de confort. Quelques idées en vrac : apprendre une langue étrangère, prendre des cours de danse pour développer ta sensualité, voyager seul en prenant  les précautions d’usage. A toi de trouver les défis qui te conviendront le mieux !  Moi, par exemple, je me rends seule à pas mal d’événements pour m’obliger à rencontrer de nouvelles personnes et  attirer des surprises dans ma vie.  Cet été, j’ai participé à un échange linguistique dans un bar. Et je me suis rendue récemment à un atelier de philo. Dans les deux cas, je suis arrivée avec quelques appréhensions et je suis finalement repartie avec le sourire.

J’espère que cet article t’a donné des idées pour renforcer ta confiance en toi. N’hésite pas à partager en commentaire tes astuces pour avoir plus assurance ! Des bises !

Rendez-vous sur Hellocoton !